<
___________________________________________________________________________________

SOIRÉE DE CLÔTURE 2003
le 4 juillet - Lices
18h30 Lecture Musicale de Reine Taëvran & Matilde Navea
20h30 Le premier d'Israël Horovitz présenté par la Cie Sur Le Chemin des Collines
en coproduction avec la Cie Equivog Théâtre d ’Aventure
18h30 Lecture Musicale de Reine Taëvran & Matilde Navea



Reine Taëvran propose une lecture, extrait d’un texte intitulé « La Douche ». Ce texte est un travail sur le souvenir, la reconstruction du souvenir par la mémoire qui s’effectue sous la douche. La douche est un lieu public emprunté dans une gare, anonyme, où le corps se dénude, se lave. Ce récit est une tentative poétique et autobiographique. Accompagnée par la violoncelliste Matilde Navea.
« Une coulée d’eau savonneuse dans les tuyaux repart vers le dedans, dans des circuits privés, où le regard est exclu. Chaque débit d’eau est un concentré de vie qui glisse dans un réservoir complexe, le chemin le plus court vers le dehors (…) toute la journée je pense à ce moment où mon corps se réveille, après avoir participé à ce spectacle sonore. Les bruits tournent autour de la cuve, leur trajectoire me fascine, ils ne vont pas suivre le chemin de l’eau savonneuse.
La vapeur d’eau recouvre toutes les surfaces, jusqu’à se coller aux parois de la mémoire. Des jeux d’enfant, le chat perché, réinventés avec de nouvelles règles valables que quelques minutes, un deux trois soleil, le saut à l’élastique, sauter, sauter, sauter de plus en plus haut…»
email

20h30 Le premier d'Israël Horovitz présenté par la Cie Sur Le Chemin des Collines



Mise en scène : Gilles Ikrelef
avec : Éric Brunel (Fleming), Mike Reveau (Stephen), Sandra Tittoni (Molly), Jean-François Bony (Dolan), Franck Vidalosa (Arnall) - Direction d’acteurs : Sylvie Bailly & Gilles Ikrelef
Chorégraphie : Anne Boyer
Création lumière : Michel Neyton
Création vidéo : Claude Ciccolella
Régie : Adeline Gay
« ... Nos sociétés valorisent avant tout la compétition et nous conditionnent, tout au long de notre existence à être le premier ; il faut être le meilleur, le plus fort, le plus performant à tout prix, quitte à éliminer les autres sans aucun état d’âme. Les jeux télévisés, le sport, le système éducatif, le monde professionnel, les quêtes spirituelles, sont les vecteurs de ces valeurs de compétition... »

Cie sur le Chemin des Collines
Redonner au théâtre une véritable fonction sociale en confrontant un public «non averti» à des créations contemporaines, c’est le défi que s’est lancé notre compagnie. Nous voulons faire un «théâtre de réflexion», qui ait un propos distancié et critique , laissant libre cours à l’interprétation de chacun. Il ne s’agit pas d’apporter les bonnes réponses mais de poser les bonnes questions. La compagnie est implantée en milieu rural afin de nous rapprocher, également, d’une population souvent éloignée des théâtres, et ainsi nous donner la possibilité de stimuler notre création par la rencontre de ces nouveaux publics. Nous souhaitons mener une action de sensibilisation autour de nos créations dans les milieux scolaires, associatifs ou de l’entreprise pour faire découvrir les métiers du spectacle et inciter à une réflexion sur les valeurs sociales et culturelles actuelles.
www.surlechemindescollines.asso1901.com

Cie Equivog Théâtre d'Aventure
15 ans d’expérience, une recherche du spectacle tout public ; 2 spectacles pour les tout petits (crèches, maternelles), 3 spectacles Contes Africains (maternelles, primaires), 1 spectacle Conte Traditionnel pour les plus grands, une exposition-lecture tout public, deux spectacles tout public, une dizaine de comédiens à votre service pour présenter ces spectacles, ou encadrer des stages, des ateliers…Une habitude d’intervention à l’étranger, trois tournées en Espagne pour les élèves espagnols étudiant le français. Un grand sérieux qui n’exclut ni la décontraction ni l’humour. Une documentation sur simple demande à l’adresse suivante :
equivog.free.fr